NPA Bourgogne Franche-Comté

Racisme d’État, racisme policier : le nommer, agir et en finir

Lutter contre le racisme et les violences policières à Dijon
Alors que les images de l’assassinat de George Floyd aux États-Unis et des manifestations qu’il a entraîné font le tour du monde, en France, la question de la construction d’un mouvement antiraciste se pose également. Les participations soutenues aux manifestations en soutien au Comité Adama du 2 juin un peu partout en France incarnent une réelle volonté pour toute une frange de la population de s’investir dans la lutte antiraciste. Quel (...)

3 juin 2020

Après le rassemblement devant le CHU de Dijon le 29 mai, préparons le 16 juin. Tou.te.s ensembles, soignant.e.s et usager.e.s, pour notre santé, pour les services publics, reprenons la rue !

Les mobilisations sociales reprennent peu à peu, principalement en défense du service public de la santé. Dès le 11 mai, plusieurs rassemblements de plusieurs milliers de personnes ont eu lieu devant les hôpitaux. A Dijon , le 29 mai nous étions près d’une centaine lors de la venue du ministre Véran qui est passé par la petite porte pour causer du plan santé de Macron. Ce n’est pas mal pour Dijon, avec une mobilisation en quelques heures et une délégation de salarié.e.s du CHU ayant fait un débrayage (...)

3 juin 2020

Le meilleur moyen de lutter contre le complotisme, c’est de se battre contre l’exploitation, les oppressions et pour l’émancipation de toutes et tous !

A l’heure où même Twitter est obligé de bloquer Donald Trump pour ses plus gros dérapages, où des vidéos prétendent dénoncer les fabricants du Covid-19 par des explications plus virales que le virus lui-même, et où nous voyons fleurir sur internet et jusque dans nos réseaux militants les explications farfelues et parfois haineuses, de la crise sanitaire et économique, comment combattre le complotisme sans désarmer la critique ? De fait, l’écho de ces discours est d’autant plus grand que nous avons été (...)

3 juin 2020

Confinement et logement ne font pas bon ménage, déconfinement non plus !

La contrainte des logements a pesé sur les populations confinées ! On l’a bien vu face à la situation des SDF « confiné-es à la rue » (avec même le cas ubuesque de 3 mois de prison pour défaut d’attestation dérogatoire), comme devant l’exiguïté des appartements. Les mesures gouvernementales, bien insuffisantes, relèvent d’une politique de maintien délibéré dans la précarité pour toute une partie de la population, antérieure à la pandémie.
Des aides « exceptionnelles » délibérément insuffisantes : En plus de (...)

20 mai 2020

Quand le coronavirus est un révélateur des discriminations âgistes

Propos discriminatoires vis-à-vis des « vieux » dans des medias et réseaux sociaux Plusieurs associations et syndicats ont réagi aux propos tenus le 18 avril par Christophe Barbier sur BFM : « pour sauver quelques vies de personnes très âgées, on va mettre au chômage des milliers de gens ». On a vu circuler des questionnements du type : faut-il soigner des personnes, majoritairement âgées, malades du Covid 19 en mobilisant des moyens matériels côuteux ? ; faut-il mettre en péril la sécurité sociale, (...)

20 mai 2020
0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 130