NPA Bourgogne Franche-Comté

Réunion publique avec Olivier Besançenot

Jeudi 9 novembre 2017, à 19h30, salle BattantQue faire de 1917 ?
Petrograd, octobre 1917 : portés par un idéal de liberté et de justice, galvanisés par la possibilité d’un monde meilleur, les bolcheviks s’emparent du pouvoir. Pourtant, pour nombre d’historiens, 1917 n’a pas été une révolution du peuple, mais un coup d’État, une manoeuvre politique destinée à installer au pouvoir le premier régime communiste de l’histoire, qui fera le lit du totalitarisme stalinien. Fin du débat ? Pas si simple.
Olivier (...)

NPA

week-end Débats-Formation

Le NPA propose aux sympathisants et adhérents de se retrouver un week-end pour des discussions et des moments de formation. Sur place, il y a aura une table de presse. Au-delà des temps de formation, ce week-end est aussi un temps d’échanges, de rencontres entre sympathisants et militants de toute la région. Une participation est demandée : De 20€ à 40€ selon possibilités et 10€ par enfant. Les enfants sont les bienvenus : un mode de garde est prévu. Pour organiser au mieux leur prise en charge, (...)

Ambulanciers en grève

Depuis le 11 septembre les ambulancier(e)s de l’entreprise Jussieu sont en grève pour dénoncer leurs conditions de travail. Pour 200 heures travaillées , seules 169 sont payées . Ils peuvent travailler 15h d’affilée . Ils ne sont pas reconnus comme travailleurs de la santé. Leur planning leur sont fournis le soir pour le lendemain. Leur vie personnelle s’en trouve très affectée. La surcharge de travail entraîne des retards qui perturbent le fonctionnement des structures de santé. Le bien être des (...)

[Dijon] Réunion Publique avec Philippe Poutou

Réunion Publique avec Philippe Poutou. Droits du travail, droits des migrants, Etat d’urgence... Et maintenant comment riposter.
20h Mardi 27 juin à Dijon, salle Chambelland, 8 rue Olympe de gouges.

Dijon : des patients sur des lits de camp au centre hospitalier de la chartreuse

Depuis des années les syndicats de la Chartreuse, l’hôpital psychiatrique de Dijon, tentent d’alerter qui veut les entendre. Des années aussi que la direction promet qu’il s’agit d’une phase de transition en attendant une réorganisation des soins. Peu importe pour les patients et leur famille : les faits sont là, certains malades dorment sur des « lits d’appoint » reconnaît la direction, parfois aussi dans les bureaux des médecins précise la CGT de la Chartreuse. Selon des témoignages de soignants des (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 60