NPA Bourgogne Franche-Comté

Situation sanitaire et politique du Gouvernement

Ce qui se profile aujourd’hui est une situation à l’anglaise avec des ambulances attendant devant les hôpitaux que des places se libèrent (souvent par mort du patient), des services de santé débordés et épuisés. On peut bien sûr espérer que ce scénario ne se produira pas, mais la probabilité que le Royaume-Uni nous annonce avec quelques semaines d’avance ce que l’Italie annonçait il y a tout juste un an est forte. Un coup de frein brutal pour éviter des milliers de morts ou de vies abîmées supplémentaires (...)

1er février 2021

« C’est bien connu, ma bonne dame, les extrêmes se rejoignent ! »

Même si cette accusation à notre encontre ne date pas d’aujourd’hui – on nous taxait un temps de « rouges-bruns » - cette perfidie semble refleurir mais plutôt sous la variante de « islamo-gauchistes » au vu de l’actualité.
Mais justement, il faudrait savoir : quel emblème veut-on nous faire suivre ? La svastika ou le drapeau noir de l’Etat Islamique ? Tantôt nous roulerions pour les bruns lorsque, par exemple, nous soutenons le mouvement des Gilets jaunes qualifié de populiste voire de fascisant par nos (...)

31 janvier 2021

"MON GISCARD"

"MON GISCARD(1)"
A l’occasion de son décès, permettez ici cette évocation de l’ex-président, plutôt sous le prisme du témoignage de quelqu’un qui accédait à la majorité civile tout en faisant ses premiers pas de militant au moment du septennat giscardien.
Aujourd’hui, on gratifie surtout l’ancien président d’avoir « modernisé la France » - notamment avec l’abaissement de l’âge de la majorité (de 21 à 18 ans). Mais aussi avec la première loi légalisant l’avortement et d’autres dispositions tenant compte de (...)

17 décembre 2020

Contre les violences sexistes, sexuelles, de genre en période de confinement, ne rien lâcher ! Le 25 novembre et toute l’année !

Féminicides : 83 femmes assassinées par leur conjoint ou ex, en France, en date du 17 novembre depuis le début 2020. Elles furent 152 en 2019.
Avec la crise sanitaire et sociale :
Violences physiques, psychiques, économiques On sait que le nombre d’agressions est sous-estimé car de nombreuses femmes hésitent à parler de peur de représailles et aussi parce qu’elles savent que leur parole ne sera pas obligatoirement entendue. La moitié des victimes de féminicide avaient au moins une fois contacté la (...)

24 novembre 2020

Tous terroristes ? Alors non à la surenchère autoritaire !

La nouvelle loi sur la sécurité débattue au parlement entre le 17 et 20 novembre et soumise au vote en procédure accélérée va venir s’ajouter à la trentaine déjà mises en œuvre depuis 20 ans.
Une loi réactionnaire de plus :
Ce qui est proposée dans cette nouvelle loi c’est « un an d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende pour la diffusion par quelque moyen que ce soit, de l’image du visage ou de tout autre élément d’identification d’un fonctionnaire de police ou d’un militaire de la gendarmerie lorsqu’il (...)

24 novembre 2020
0 | ... | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | ... | 175