NPA Bourgogne Franche-Comté

Pour les « héros » de l’hôpital et de la santé, Macron et ses amis préparent le pire. Imposons le meilleur !

Chaque jour, président et ministres saturent les médias de discours sur la « reconnaissance » due aux « héros » en « première ligne », en particulier les soignantEs et l’ensemble du personnel hospitalier. Mais quand cette « reconnaissance » doit se traduire – même sous une forme bien modeste – par une prime de 500 à 1500 euros pour « solde de tout compte », qui ne répond pourtant nullement aux exigences des personnels qui se sont mobilisés pendant plus d’un an (augmentation de 300 euros nets pour touTEs), (...)

18 mai 2020

Quand la « bonne cause » ... sert de prétexte à la surexploitation

Le capitalisme est en crise, une crise économique et sociale sans précédent. Le covid-19 et la crise sanitaire ne sont qu’un déclencheur : tous les éléments d’un krach boursier et d’une récession étaient présents bien avant février-mars dernier. Dans tous les cas, la crise était imminente. Pour les possédants, le covid-19 a ça de bien qu’il détourne le regard et masque leur responsabilité. Il a aussi un autre avantage. Il permet la mobilisation et la surexploitation de travailleurs.ses, forcé.e.s de se (...)

13 mai 2020

Quand le covid19 et notre santé servent de prétexte à l’État autoritaire

La pandémie de Covid-19, comme lors des crises précédentes, est l’occasion d’un recul des libertés publiques. Après le11 septembre 2001 une directive européenne oblige les opérateurs à stocker les connexions de leurs clients, en 2015 est votée en France (sans débat !) la loi sur le renseignement et mis en place l’état d’urgence, en grande partie codifié dans le droit commun en 2017. Aujourd’hui, des mesures nous sont présentées comme légitimes contre la pandémie : l’utilisation envisagée de nos données (...)

13 mai 2020

Au Brésil, les plus pauvres à la merci du coronavirus et d’un capitalisme sauvage.

Le Brésil est le pays le plus touché par l’épidémie de Covid-19 en Amérique Latine, même s’il est impossible de connaître l’état réel de la contagion et des décès dans le pays, tant le système de santé et le travail d’information sont défaillants. Des images de la fosse commune creusée à la hâte dans les cimetières de la ville de Manaus (1,7 millions d’habitant, 50 lits de soins intensifs !), épicentre des contaminations dans le pays, révèle les effets désastreux la faiblesse du système de santé public brésilien (...)

6 mai 2020

Contre la reprise de l’école le 11 mai !

Faire revenir à l’école les enfants de maternelle et primaire à partir du 11 mai, puis les collégien.ne.s à partir du 18 et les lycéen.ne.s début juin est une décision irresponsable du gouvernement et largement contestée, à Dijon comme ailleurs. Depuis l’annonce de Macron, les enseignant.e.s du Castel, comme d’autres collectifs, avaient déjà signifié leur refus de reprendre. Leur position se trouve renforcée après que le Conseil Scientifique, qui apporte un avis consultatif sur la gestion de l’épidémie, a (...)

6 mai 2020
0 | ... | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | ... | 155