NPA Bourgogne Franche-Comté
  • Lecture : Vie de ma voisine

    Geneviève Brisac - Grasset - 174 pages

    Ce livre commence par une rencontre entre l’auteur, à l’occasion de son emménagement dans un appartement parisien, et sa voisine Jenny Plocki. Jenny, vieille dame de 92 ans, n’a jamais voulu parler d’elle et pourtant…

    À l’occasion de visites entre voisines la vie de Jenny se déroule.
    Eugénie Plocki, jeune française née en 1925, a été sauvée de la mort le jour où son père Nuchim et sa mère Rivka l’ont abandonnée à la vie.
    C’était le 16 juillet 1942, date de la rafle du Vél’d’Hiv. Ce furent les deux heures les plus importantes de son existence.

    Dans ce livre, c’est l’histoire de l’immigration juive d’Europe centrale en France au début des années 20 qui prend vie. Les parents de Jenny sont des militants d’extrême gauche. La mère de Jenny était membre du Bund – mouvement socialiste et antisioniste.
    Nous suivons avec passion cette enfant comme les autres dans ce Paris des années 30, puis cette adolescente qui doit subitement mettre une étoile jaune sur son manteau puis qui, seule avec son frère dans le Paris de Pétain, doit survivre, aidée par la famille de sa meilleure amie.

    Après-guerre, cette jeune femme devient institutrice. Elle n’a, depuis, jamais cessé de lutter pour l’émancipation sociale. D’abord militante communiste, elle retrouve dans sa cellule de quartier, le flic qui a fait déporter sa famille, fraîchement reconverti en toute impunité en militant du PCF… Elle deviendra antistalinienne !

    Un petit livre d’une rare intensité.

    La vie d’une très grande dame.

    N.N.