Bourgogne Franche-Comté
  • LES RENCONTRES DE LURE

    16 mai 2023

    Un nouvel élan pour les services publics a été donné à l’occasion des rencontres de Lure (70), les vendredi 12, samedi 13 et dimanche 14 mai 2023. Ces rencontres appelées par plus de 260 organisations (syndicales, politiques, associatives...) ont réuni au fil des jours plusieurs centaines de militant.e.s, professionnel.le.s, usager.e.s.

    Un village des services publics a été mis en place où le stand de la Ligue des Droits de l’Homme côtoyait celui de la FSU et Solidaires, où la CGT se trouvait à proximité de comités de défense de la Santé ou de la coordination de défense des hôpitaux et maternité de proximité...
    La manifestation nationale organisée dans les rues de Lure le samedi, derrière la banderole sur laquelle était écrit : "Nouvel Elan pour nos Services Publics" a réuni près de 3000 personnes dans une ambiance dynamique et dans un cortège où se côtoyaient des manifestant.e.s de tous horizons dont un beau groupe de militant.e.s du NPA venu.e.s de plusieurs villes de la grande région.
    Le vendredi a été une journée de débats syndicaux entre la FSU, Solidaires et la CGT. Les débats ont porté sur la façon de financer les services publics et les salaires des agents, sur le thème du contrat ou du statut et sur l’écologie. Les participant.e.s à ces riches débats se sont, à peu près, accordé.e.s pour dire qu’un dépassement du capitalisme est l’horizon souhaitable mais qu’il est essentiel et urgent de défendre, renforcer, transformer positivement les services publics dans le cadre de l’actuelle organisation sociale.
    De nombreux ateliers se sont déroulés sur des thèmes très divers durant ces trois journées : Retraites, Santé, Sécurité sociale, Services Publics = mêmes combats et mêmes exigences, le service public ferroviaire : outil de la transition écologique, de la réponse aux besoins de mobilité, d’aménagement du territoire, pour des services publics en Europe et dans le monde. Le dernier jour, il y eut un débat sur le thème de la santé au travail, à l’hôpital, dans le médicosocial et ailleurs...
    Avant la clôture de ces journées, une réunion plénière de synthèse des travaux a eu lieu. Elle a acté le fait que ces journées ont permis de débattre des alternatives aux politiques actuelles de destruction systématique des services publics, réaffirmant que « le service public, c’est l’égalité l’émancipation, le meilleur service rendu à toutes et tous. La Fonction Publique et son statut permettent cela et y participent. Ils sont des facteurs d’efficacité sociale, économique et de création d’emplois [...] ». Des besoins vitaux comme l’eau, l’alimentation, l’énergie et le logement doivent être garantis par une évolution du service public...

    La fête, la musique, l’amitié ont bien sûr été présentes tout au long de ces trois belles journées.
    Ce nouvel élan a été une réussite !