{{ {env}}}
NPA Bourgogne Franche-Comté
  • Culture : Le palmarès du festival des canailles

    9 juin 2016

    Sans surprise la napalme d’or a été décernée à François Hollande pour son interprétation dans « Quatres mirages et un enterrement » où le président français est criant de mensonges et de langue de bois tant dans son soutien politique et ses ventes d’armes aux pétro-monarchies du Golfe que dans son rôle de fossoyeur du droit du travail. Le prix du jury est attribué à Manuel Valls qui dans « 49.3° le matin » incarne avec panache et mégalomanie le viol de la démocratie. Bernard Cazeneuve obtient lui le prix du meilleur scénario pour son « rue barbare » dans lequel il dévoile avec brio comment faire passer de pacifiques manifestants pour d’horribles casseurs.