{{ {env}}}
NPA Bourgogne Franche-Comté
  • COMMUNIQUE DE PRESSE

    2 juin 2022

    COMMUNIQUE DE PRESSE

    Radio BIP/Média 25 est LE média indépendant de Besançon. Ses journalistes sont de tous les mouvements sociaux, toutes les manifestations. Inlassablement ils et elles sont aux côtés de celles et ceux qui se battent pour plus de justice et de liberté dans la ville et autour.
    Lors d’événements importants, les journalistes de radio BIP se déplacent comme à Paris durant le mouvement des gilets jaunes ou encore récemment en Ukraine d’où Emma – une des reporters – a ramené des reportages poignants.
    Depuis 2016, de façon régulière et systématique, la rédaction de radio BIP et ses journalistes sont ciblés. Agressions, insultes, cassé du matériel, vol, harcèlement.
    Laissons la parole à Emma :
    « Cela a commencé avec le harcèlement en ligne. Certains sujets donnent systématiquement lieu à des insultes et menaces envers nos journalistes.
    Cela s’est aggravé progressivement avec la mise à feu de nos poubelles, des coups de pied dans la porte de la rédaction, des vitres cassées, nos publicités extérieures dégradées, arrachées.
    Ensuite, cela est devenu plus « spécifique » : un bout de lard forcé dans notre boîte postale, des autocollants néonazis, des "lettres" avec des messages de menace plus ou moins voilées.
    Sur le terrain, un collaborateur photographe a subi en 2018 une grave agression raciste qui lui a valu un passage en chirurgie pour une fracture du visage, suite à des coups de poing de la part d’un manifestant d’extrême droite. Cette même année, agression sexuelle, caméra cassée par des manifestants envers une journaliste de la rédaction. 2019, caméra cassée par un manifestant, jet de pavé (visé expressément) sur la jambe d’une journaliste de la rédaction. En 2021, un journaliste collaborateur de la rédaction a été frappé au visage par un manifestant et militants d’extrême droite connu dans la région. Ce même militant avait proféré des menaces de mort envers ce même journaliste collaborateur de la rédaction.
    A cela s’ajoute un certain nombre d’interpellations arbitraires, des GAV, d’obstructions à la liberté d’informer, de matraquages et de casse de caméra par la police.
    Ce 1er Mai 2022, une étape a été franchie. La porte de la rédaction a été défoncée à coup de bélier par 3 personnes qui se sont introduites dans la nuit du 1er Mai pour vandaliser une partie de la rédaction et voler l’ensemble du matériel vidéo (l’ensemble des caméras professionnelles et leurs accessoires).
    Et cela ne s’arrête pas. Ce samedi 28 Mai, nouvelle attaque envers la rédaction. Casse d’un carreau et arrachage de notre publicité extérieure. »

    Le NPA exprime sa totale solidarité avec Radio BIP et ses journalistes. Notre parti est disponible pour toute action concrète permettant à ce média indispensable sur la ville de fonctionner en toute sécurité.
    Besançon le 31 mai 2022.